mardi, janvier 30, 2007

KRAUTROCK FOR BEGINNERS, V/A Vol.1 - "SOME KIND OF JAZZ ROCK"


Il est temps d'offrir aux curieux les délices du krautrock, ce rock volontiers "cosmique", souvent plein de surprise, venu d'Allemagne, avec un age d'or qu'on peut situer en 1970 et 1974 (mais pas seulement). Les compilations "of my own" postées ici n'intéresseront pas les érudits, il s'agit bien de "krautrock for beginners", ceux qui seraient plus avides d'aller plus loin doivent absolument faire un tour sur les monuments d'érudition que sont les 2 blogs suivants : http://kraut-team.blogspot.com/ et http://krautbar03.blogspot.com/ dans lesquels on trouve TOUT, mais surtout des trucs très très pointus.
Donc ici on parlera de vulgarisation, avec des groupes connus, ou faciles, ou occultes mais réputés des fans et accessibles.
Il y aura 5 à 7 compilations, vaguement thématiques mais sans plus. En téléchargeant les dossiers, onconstate qu'il n'y a pas d'ordre dans les morceaux, que vous graverez ou écouterez dans n'importe quel sens, sauf indications contraires (parfois des cuts en fin et débuts de titres sont volotaires). L'ordre indiqués dans mes descriptifs est mon tracklist d'origine.

On dira que dans cette première sélection se dégage une tendance vaguement jazz rock, et parfois un peu "groove" (?).

CAN : Spray (Future Days - 1973)
On ne présente pas CAN, LE rescapé du mouvement, qu'il fait bien de citer à un dîner d'érudit pour affirmer son bon goût. Personnellement je trouve le Tago Mago, souvent le plus cité, parfaitement indigeste et pas très intéressant. Plus sympa sont tous les albums à partir de Future Days (73), dont on entend ici une exploration rythmique et mélodique assez saisissante.

BRAINTICKET : Places of light (CottonwoodHill - 1971)
Quelques albums rock (ici un extrait du 1er, 1971, tellement barré, en dehors de ce titre, que l'écoute en est éprouvante), que suivront une poignée d'albums ambiant à la fin des 70s. Les 3 premiers sont très recommandables, malgré la pause souvent un peu arty bizarroïde forcée.

ANNEXUS QUAM : Untiltled (Osmose - 1970)
Extrait du 1er album, sur 2 au total. Deux quasi chefs d'oeuvre qu'il ne faut pas hésiter à tenter en entiers, si on n'est pas allergique au jazz (ce que je suis, pourtant).

EMBRYO : Warm Canto (Rocksession - 1972)
Là aussi la branche la plus jazzy du genre, avec un des groupes les plus réputés, dont certains membres seront à l'initiative du label jazz world ECM). Ce phénoménal Warm Canto est assez peu représentatif du groupe, qui s'est souvent lancé dans des tirades jazz rock effrénées moins mélodieuses, toujours avec une pointe d'influences "world" (Inde, instruments africains etc...). Le premier album, OPAL, plus "rock underground", est une bonne entrée en matière pour qui craint le jazz.

IBLISS : Athir (Supernova - 1972)
Un seul album, vraiment très bien, d'exploration "ambiant rythmique", du meilleur goût. Ils auraient pu être "à la mode" comme CAN s'ils avaient continué. Et s'il y avait eu des voix.

KOLLEKTIV : Baldrian (S/T - 1973)
Même commentaire que pour IBLISS, dont ils sont très proches musicalement, jusqu'à s'y confondre.

EXMAGMA : Horny (S/T - 1973)
2 albums assez groovy, vraiment pas mal, débordant d'idées. Toute la liberté de l'époque s'exprime dans un réel talent technique. Les pochettes des 2 albums valent le détour dans une recherche Google image.

RELEASE MUSIC ORCHESTRA : Rot World (Life - 1974)
Un seul album je crois, tendance très jazz, enregistré "live", c'était un groupe très réputé pour ses prestations plus ou moins improvisées et parfois proches du happening. Un groupe pas essentiel à mon goût, pourtant l'album est de très bonne facture.

ORGANISATION : Noitasinagro (Tone Float - 1970)
Le seul album sous ce nom des futurs KRAFTWERK, très proche de IBLISS, KOLLEKTIV mais aussi des 2 premiers KRAFTWERK, justement ("1" et "2"). Les synthés sont alors absents. Il me semble que les membres de NEU sont de la partie. Malgré ses qualités, on préfèrera écouter en entier les 2 premiers Krafwerk, dont la personnalité est plus affirmée.

DEUTER : Susani (Aum - 1972)
Georg DEUTER a pondu 2 très grands albums expérimentalo - ambiant (et peut-être plus par la suite, dans une tendance qui s'est affirmée New Age), qu'il faut absolument avoir en entier. Ici, on est au exaspéré ou hypnotisé par la répétition, c'est selon. Si c'est l'hypnose, c'est aussi le bain tiède, la brume de chaleur, les plages à l'origine du monde et tout le tuttim. Pas étonnant que Georg Deuter ait cru suffisamment à son fantasme pour partir vivre en Inde et devenir bouddhiste, après deux albums pondus dans son mini home studio de la moins exotique Munich.
C'est la plage "ambiant" de cette première sélection, il y en aura + ou - une par compilation.

SWEET SMOKE : Baby Night (Just a poke - 1970)
Un classique des têtes de gondole promo, avec son dessin de fumeur de joint que "tout le monde" connaît. Les acquéreurs sont persuadés d'avoir trouvé le groupe groovy cool américain ultime, eh bien non c'est allemand. Pour ma part, je trouve qu'en dehors des premières minutes de l'album ici sélectionnées, le reste est d'un ennui certain. Le 2è album, folk 70s jusqu'à la caricature, peut néanmoins s'écouter. Le 3è enregistrement, un live, est réservé aux addicts du jazz rock.

PLUS D'INFO SUR TOUS CES GROUPES SUR LE "KRAUTROCK BOOK" QU'ON TROUVE ONLINE SUR http://www.ultimathulerecords.com/

COMMENTAIRES BIENVENUS.

7 commentaires:

Tim Niland a dit…

Looks like a great place to start, thanks a lot!

armeur H a dit…

je suis un simple amateur de kraut, et je reconnais aimer Can presque de manière démesurée. J'ai découvert Neu ! il y a peu de temps. Et je pense que je vais me régaler ! merci !

Anonyme a dit…

L'idée de compil kraut est super mais l'encodage à 128 Kbps craint vraiment trop pour rendre hommage à ces excellents groupes !!!!

mahood a dit…

Réponse sur l'encodage 128 : j'avoue que c'est à 128kbps qu'est numérisée la quasi totalité de ma discographie, question place sur baladeur... Et que je n'ai pas la patience de re-numériser. Et puis il s'agit de découverte, je suis de ceux qui encouragent l'achat CD si on veut un meilleur son (perso je les ai tous, ou presque) et l'album complet.
Merci néanmoins pour cette judicieuse remarque.

Anonyme a dit…

survol survol ! la "profondeur" des commentaires me laisse pantois ! quelle prétention ; mon p'tit gars , CAN n'a été "fréquenté" que par une centaine de fans au grand maxi en France (j'en étais et j'ai leurs vinyls , je corresponds d'ailleurs régulièrement avec Damo Suzuki toujours actif et très peu changé en 35 ans , la folie cà conserve !). , et si c'est parfaitement ton droit d'etre insensible à TAGO-MAGO tu ne peux pas balayer une oeuvre comme cà d'une simple phrase - ou plutot phrase de simple ?- bref , questions commentaires , juste un conseil : fais-en moins , cà t'évitera d'écrire des anneries ; et puis dans un diner mondain in ne parle pas de CAN , plutot peinture tu vois , KANDINSKY par exemple...parce que CAN cà se mérite ..

mahood a dit…

Cher anonyme, les goûts et les couleurs ça se discute difficilement. J'assume tout à fait mon désintérêt pour Tago Mago et n'ai jamais trouvé tout à fait honnête ce qu'on en disait, souvent avec des mots ronflants. Son côté brut et angulaire n'est pas ce que j'aime chez CAN, voilà tout - idem pour les impro de ton pote Suzuki, dont on s passerait bien. D'où mon goût, a contrario, pour quasiment tout ce qui suit FUTURE DAYS.
Par ailleurs je ne crois pas la jouer érudit, mais juste fan basique qui plutôt que filer quelques compils à des copains en fait profiter à qui veut, notamment à ceux qui ne connaissent QUE Can - car peut-être étais-tu seul à les écouter en 73, mais en 2007 ils sont un peu plus connus qu'ANNEXUS QUAM ou ET CETERA vois-tu...
Merci néanmoins pour le commentaire, c'est la preuve qu'il y a des gens que ça intéresse.
Et je rappelle à qui veut de la vraie expertise Kraut les excellents blogs de Krauteam et Out of focus, ainsi que le livre (n eligne ou pas) Crack in the cosmic egg - mais franchement, les non-initiées y seront peut-être perdus...

Anonyme a dit…

Je découvre ce site et par la même occasion cette première compil' : c'est du tout bon... Je me suis mis au kraut il y a peu et je cherchais un bon site / blog pour une bonne entrée en matière, je pense que là, j'ai trouvé mon bonheur !

Mille merci et longue vie à ton blog